De l’intérêt d’un plan de continuité d’activité

Anticiper la vague…

Plus de la moitié de nos approvisionnements viennent de Chine. On y parlait du Coronavirus depuis fin janvier. Une grande partie des achats viennent également d’Italie. Quand cette dernière a été touchée, nous avons eu un nouveau choc.

On s’est dit qu’il fallait que l’on travaille au plan de continuité d’activité en réfléchissant à l’hypothèse d’un blocage de 50 % de l’entreprise. On a commencé à travailler dessus fin février. Cela nous a permis de gagner un peu de temps.

Christophe Arquillière, dirigeant de Sferaco, spécialiste de la distribution de gammes complètes de robinetterie, raccords et compteurs

Malgré les alertes du H1N1, les grèves ou encore les manifestations des gilets jaunes, toutes les entreprises dont les plus petites n’ont pas encore trouvé le temps de travailler au plan de continuité d’activité. Et pourtant, on le constate, c’est un moyen de faire face plus rapidement aux situations extrêmes qui vont sans doute se reproduire dans le futur.

Vous trouverez ci-dessous un lien vers un guide pour établir un plan de continuité d’activité, présenté par le Secrétariat générale de la Défense et de la Sécurité Nationale.

Guide pour établir un plan de continuité

La collaboration à distance : illustration avec quelques outils

Comment organiser les liens entre les différents membres de l’équipe ?

Cette crise met en valeur la nécessité de collaborer à distance et propulse en avant les outils collaboratifs.

En ce début de crise, beaucoup d’équipes (qui n’avaient pas encore d’outils professionnels) se sont tournées naturellement vers des outils Grand Public comme What’s app, pour créer des conversations et se coordonner à distance.

Les avantages :

  • Les collaborateurs gardent un lien entre eux.
  • Ils peuvent s’entreaider et trouver des solutions aux multiples problèmes qui émergent.
  • C’est un moyen également pour le chef d’équipe de sentir l’humeur des troupes à distance et le cas échéant de pouvoir rebooster le moral de l’équipe.

Les inconvénients :

  • Les collaborateurs qui n’avaient pas de téléphone professionnels doivent utiliser leurs téléphones portables personnels.
  • Des informations confidentielles sur l’entreprise sont potentiellement échangées sans sécurité spécifique.

Dans l’après-crise, il sera nécessaire de réfléchir à la mise en place d’outils collaboratifs sécurisés.

Au delà des échanges et conversations virtuelles, d’autres outils permettent une vraie collaboration sur des projets : Slack, Trello, Teams de Microsoft Office pour en citer quelques uns.

Slack : c’est une plateforme collaborative qui intègre de multiples fonctionnalités

Il existe un premier niveau gratuit et des versions payantes pour les entreprises.

Trello : outil de gestion de projets, qui repose sur une organisation des projets en « planches » listant des cartes, chacune représentant des tâches. La prise en main est assez rapide et donne un bon aperçu du « qui fait quoi quand ».

Chômage partiel ou technique : comment cela fonctionne ?

Deux sources d’information complètes pour mettre en place le chômage partiel des salariés et le remboursement des indemnités versées.

Explications détaillées sur la mise en plce du chômage partiel

Par Mathilde Hardy / cadremploi

Le site du Service Public

L’article L5122-1 qui porte sur le télétravail publié sur Légifrance.

Consultation médicale en télémédecine

La crise du covid-19 va avoir un impact considérable sur le développement de la télémédecine.

Cette pratique avait du mal à se développer. Demain, elle permettra aux salariés de consulter plus rapidement et facilement un médecin, le cas échéant directement sur le lieu de travail et donc de réduire l’absentéisme.

A noter : les visites médicales du travail qui restent pour certaines d’entre elles obligatoires, peuvent également se faire en télémédecine.

Illustration avec cette start-up parisienne : Metadone.

La trésorerie : plus que jamais le nerf de la guerre !

Face à la baisse drastique de l’activité, et donc en conséquence les rentrées de cash, alors que les dépenses continuent, c’est la trésorerie qui constitue le nerf de la guerre actuelle.

Il faut donc essayer, autant que faire ce peut, d’avoir de la visibilité sur les engagements, si possible dans un premier temps jusqu’au 30 avril, en établissant un budget prévisionnel.

Et refaire l’exercice au 31 mai, voire au 30 juin.

Sachez également que BPI France a mis en place des mesures exceptionnelles pour soutenir la trésorerie des PME et ETI. Vous trouverez ci-dessous un lien pour accéder directement aux pages du site.

BPI : mesures de soutien aux entreprises

Combien de temps va durer le confinement ?

Espérons que nous sortirons de ce confinement avant que ces jeunes pouces ne deviennent fleurs…!

Difficile de savoir combien de temps va durer cette mesure de confinement…

Une chose est probable : les 15 jours annoncés risquent fort de se prolonger.

Il va donc falloir s’armer de patience et se préparer sur un temps long. C’est une course de fonds qui s’annonce, seuls les plus endurants pourront en réchapper.

Bonjour !

Pour découvrir le « cadeau caché » au delà du chaos…

Dans ces temps troublés, j’ai souhaité agir et contribuer à ma manière, en créant ce blog . Il s’adresse aux dirigeants d’entreprise, secrétaires généraux, office manager, qui doivent actuellement affronter la crise du covid-19.

Son ambition :

  • témoigner des difficultés actuelles, pour être moins seuls, pour partager entre pairs et pour les générations futures,
  • partager les bonnes pratiques que vous mettez en place ou les idées que l’on peut collecter sur le net,
  • et préparer l’avenir, en identifiant les innovations du monde de demain.

Cette crise sera, j’en suis persuadée, l’occasion de repenser les pratiques, les modes de management, l’organisation des entreprises, et le regard porté sur le monde. A nous de trouver le « cadeau caché » au milieu du chaos actuel…!

Karine